Antoinette Fouque - France Culture

Antoinette Fouque - France Culture

Antoinette Fouque (franceculture.fr/personne-antoinette-fouque.html) il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. Elle le clame pendant une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l'AFD lutte dans le but de réfréner la montée des extrémismes de tous bords. Au Parlement européen, Antoinette Fouque a assuré la vice-présidence de la commission des droits de la femme. La militante fait campagne avec le MRG pour le scrutin européen de 1994, elle siège à Strasbourg pendant 5 ans. Durant le bicentenaire de la révolution française, en 1989, Antoinette Fouque met en place l’Alliance des Femmes pour la Démocratie.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque conservera jusqu'à sa mort un solide ancrage à gauche de son enfance passée dans un environnement ouvrier. C'est dans la cité phocéenne que se passe son enfance. En 1964, Antoinette Fouque est maman, elle prend à ce moment conscience des obstacles que rencontre une femme lorsqu’elle doit assumer ses statuts de femme et de mère tout en exerçant une profession.

Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour 2 maisons d’édition et écrit des notes de lecture pour une troisième en plus de sa mission d'enseignante. Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme obtient un DEA. Au cours de cette période, l'étudiante côtoie la théoricienne Monique Wittig. C’est au début de la décennie 1970 qu'elle participe à une UV clandestine sur la sexualité féminine aux côtés de la psychanalyste Luce Irigaray. Antoinette Fouque suit les séminaires du psychanalyste Jacques Lacan à la fin des années soixante.

Antoinette Fouque, auteure et théoricienne

En 2013, elle est à l'initiative du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage aux femmes qui ont été écartées de l'Histoire depuis 40 siècles. Le combat d’Antoinette Fouque ne cède pas aux sirènes du militantisme à outrance, il soutient son attachement à la maternité. Logiquement, l'auteure a prêté sa plume à plusieurs livres collectifs et participé à de multiples entretiens. Antoinette Fouque trouve le terme "féminologie", dès lors qu'elle exécre les mots en "-isme" qui, selon elle, font référence à une théorie.

Le MLF, mouvement de libération des femmes,) a été fondé à l'INPI dans l'optique d'esquiver toute récupération par les partis politiques. Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque se met en retrait du Mouvement de libération des femmes au moment de son départ pour les USA. Le mouvement est alors victime de luttes internes et a de moins en moins d'adhérentes. Le droit des femmes fut le combat de la vie d'Antoinette Fouque.

Partenaires